Département, Travaux, Urbanisme

La section ouest du contournement de Nort-sur-Erdre est ouverte

Le Département de Loire-Atlantique a lancé en octobre 2019 le chantier de la déviation de Nort-sur-Erdre, traversée par les routes départementales 16 et 164, qui supportent d’importants trafics dont une forte proportion de poids-lourds.

Mis en ligne le

L’aménagement de cette section nouvelle de contournement sur un linéaire de 4,4km représente un investissement total de 41,25 M€. La première phase est en cours d’achèvement : la section ouest de la déviation de Nort-sur-Erdre est mise en service ce mardi 19 octobre midi. Le tronçon d’1,8 km reliant la route de Nozay à la route de Blain est désormais ouvert à la circulation.

Trois ouvrages d’art et quatre giratoires déjà aménagés


Démarrée en octobre 2019, la première phase de la déviation de Nort-sur-Erdre a permis la réalisation d’un tronçon d’1,8 km entre la route de Blain et la route de Nozay. Celui-ci a notamment nécessité l’aménagement de :

  • > Trois ouvrages d’arts :
    - L’un au niveau de l’intersection de la voie communale de la Lande à l’âne avec la rue de Montreuil, à l’ouest de l’agglomération.
    - Deux à La Verrière, l’un au-dessus de la voie SNCF et l’autre de la future déviation.

  • > Quatre giratoires :
    - L’un dans le secteur de La Sangle, au croisement de la route de Blain (RD164) et de la rue de l’Océan
    - Trois à La Verrière, l’un au nord de l’aménagement et les deux autres au sud

Section est : 2,6 km d’aménagement et huit ouvrages d’art


La seconde phase des travaux va débuter d’ici la fin d’année
par des fouilles archéologies préventives prévues pour une durée de 18 mois. Des travaux préparatoires, consistant à enlever des arbres sur les terrains concernés et délimiter les emprises de fouilles, commenceront dès le lundi 25 octobre, en période favorable à la préservation de la biodiversité.

Il s’agira ensuite d’aménager une section de 2,6 km, dont un créneau de dépassement à 2x2 voies d’environ 1,8 km, entre la RD 121 (route de Nozay) et la RD 178 (route de Joué-sur-Erdre). Celle-ci comprendra huit ouvrages d’art ainsi que des opérations particulières :

  • > La restauration et la renaturation du marais de « La Trudelle »
    Sur un site d’une surface de plus de 13 hectares, acquis par le Département, des travaux sont prévus au titre de la compensation environnementale des impacts de l’aménagement de la déviation :
    • • L’abattage et l’exportation d’une peupleraie à partir du lundi 25 octobre et pour une durée de trois semaines. Les opérations de débardage seront réalisées par traction animale afin de préserver le site. En lieu et place, une aulnaie frênaie sera plantée en fin d’année.
    • • La restauration et le renforcement des haies bocagères existantes (création d’arbres têtards à partir d’arbres plus anciens, taille d’entretien des arbres existants, plantations…) courant novembre et décembre 2021.
    • • Le curage de deux mares, des fossés et la création de deux frayères à brochets en avril - mai 2022.

  • > Le retraitement d’une décharge sauvage située le long de la RD 178
    La réhabilitation de la décharge sauvage, d’une superficie de 1500 m² pour un volume de déchets estimé à 2 200 m3, consiste à reprofiler le dépôt, à le confiner sur place et à le recouvrir superficiellement avec de la terre végétale.
    Une gestion spécifique des eaux pluviales et un suivi de la qualité des eaux sont prévus. Les travaux doivent être engagés fin 2021 ou début 2022 et durer trois mois.

La mise en service de la section est de la déviation de Nort-sur-Erdre est envisagée en 2028, après six années de travaux routiers.

Une section de 4,4 km avec un créneau de dépassement


Le projet de déviation nord de l’agglomération de Nort-sur-Erdre s’inscrit dans le cadre de l’itinéraire Savenay <-> Blain <-> Nort-sur-Erdre <–> Ancenis.
La commune de Nort-sur-Erdre est en effet traversée par les routes départementales 16 et 164, qui supportent d’importants trafics dont une forte proportion de poids-lourds.

Un investissement total de 41,25 M€ prévoit l’aménagement d’une section à 2 voies de contournement, avec un créneau de dépassement à 2x2 voies d’environ 1,8 km, reliant la RD 164 à l’ouest (route de Nort-sur-Erdre à Blain) à la RD 178 à l’est (route de Nantes à Châteaubriant) sur un linéaire de 4,4 km.

Trois connexions avec le réseau routier

La jonction de la future déviation avec le réseau routier local sera assurée par l’intermédiaire de trois points d’échange :

  • > Un carrefour giratoire à l’ouest avec la RD 164, au niveau de « La Bricaudière ».
  • > Un échangeur dénivelé au nord avec la RD 121 et la RD 69, à la « La Verrière ».
  • > Un carrefour giratoire à l’est avec la RD 178, au nord du carrefour actuel de « La Pancarte » qui raccorde la RD 178 à la RD 164 (route d’Ancenis).

La continuité du contournement jusqu’à la RD 16 sera assurée par la voirie de la zone industrielle de La Sangle, où la communauté de communes d’Erdre et Gesvres a aménagé, avec le concours financier du Département, un giratoire à l’extrémité sud.

Un viaduc de 130 m pour franchir la vallée de l’Erdre

Le programme de travaux prévoit aussi la construction d‘ouvrages d’art pour assurer les continuités routières et ferroviaires de :

  • > La voie communale menant du « Champ Peneau » au « Prutot ».
  • > La RD 121 (route de Nozay) au-dessus de la future déviation ainsi qu’au-dessus de la voie ferrée Nantes – Châteaubriant.
  • > La voie ferrée Nantes-Châteaubriant au-dessus du contournement.
  • > La RD 69 au niveau de « Saint-Yves » et de la RD 178 à « La Pancarte »

Le franchissement de la vallée de l’Erdre sera assuré par un viaduc d’une longueur de 130 m environ. Celui-ci sera couplé à trois ouvrages de décharge d’une largeur de 10 à 15 m chacun pour éviter que le remblai du contournement ait un impact sur les conditions d’écoulement de l’Erdre.

A noter qu’au titre des mesures compensatoires environnementales, le chantier s’accompagne de la restauration/renaturation de 13,05 ha de zones humides situées dans la vallée de l’Erdre ainsi que d’aménagements en faveur des batraciens.

41,25 M€ pour les deux phases de l’opération

Le chantier de la déviation de Nort-sur-Erdre représente un coût total, pour les deux phases ouest et est, estimé à 41,25 M€. La Région des Pays de la Loire doit apporter une subvention à hauteur de 4,65 M€ dans le cadre de son programme routier d’intérêt régional.